750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
un peu d'histoire : Au XIXe siècle, le métier de boulanger se généralisant dans les campagnes, les artisans en modifièrent la recette et la présentation en la tressant. L’apparition de cette brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d’oranger ou à l’eau de vie avec ou sans crème fraîche, l’associera à un gâteau de fête. D’énormes brioches de 10 à 20 kilos, portées sur des civières (plateaux), sont préparées pour la traditionnelle « danse de la Brioche » lors des repas de noces. Généralement, il revenait au parrain et à la marraine de la mariée de l’offrir…
un peu d'histoire : Au XIXe siècle, le métier de boulanger se généralisant dans les campagnes, les artisans en modifièrent la recette et la présentation en la tressant. L’apparition de cette brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d’oranger ou à l’eau de vie avec ou sans crème fraîche, l’associera à un gâteau de fête. D’énormes brioches de 10 à 20 kilos, portées sur des civières (plateaux), sont préparées pour la traditionnelle « danse de la Brioche » lors des repas de noces. Généralement, il revenait au parrain et à la marraine de la mariée de l’offrir…
un peu d'histoire : Au XIXe siècle, le métier de boulanger se généralisant dans les campagnes, les artisans en modifièrent la recette et la présentation en la tressant. L’apparition de cette brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d’oranger ou à l’eau de vie avec ou sans crème fraîche, l’associera à un gâteau de fête. D’énormes brioches de 10 à 20 kilos, portées sur des civières (plateaux), sont préparées pour la traditionnelle « danse de la Brioche » lors des repas de noces. Généralement, il revenait au parrain et à la marraine de la mariée de l’offrir…

un peu d'histoire : Au XIXe siècle, le métier de boulanger se généralisant dans les campagnes, les artisans en modifièrent la recette et la présentation en la tressant. L’apparition de cette brioche tressée, à base de farine, œufs et beurre parfumée à la fleur d’oranger ou à l’eau de vie avec ou sans crème fraîche, l’associera à un gâteau de fête. D’énormes brioches de 10 à 20 kilos, portées sur des civières (plateaux), sont préparées pour la traditionnelle « danse de la Brioche » lors des repas de noces. Généralement, il revenait au parrain et à la marraine de la mariée de l’offrir…

recette : 

faire le levain la veille : mélangez 83 g de farine + 50 g d'eau +2 g de levure fraîche 

1) mettre dans votre robot avec le crochet ( dans l'ordre) 500 g de farine + 33 g de levure fraîche sur un bord + le levain (préparé de la veille)  125 g de sucre sur un autre bord + 10 g de sel , faire tourner 1 min 

2) ajoutez 3 oeufs + 125 g de beurre tempéré + 85 g de crème liquide + eau de vie (ou rhum) pétrir 20 min vit 2

3) laissez pousser dans une pièce fraîche 8h voir une nuit 

4) façonnez vos brioches en tresse 3 brins (quantité ici pour 2 de 8 parts) badigeonnez de jaune d'oeuf délayé un peu avec quelques gouttes de lait 

5) laissez pousser 3 à 4 h (à 25°)

6) cuire à 170° ou 180° pendant 25 à 30 min 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

L atelier de nanou

L atelier de nanou

""la plus douce des gourmandises est celle qu'on partage""

Articles récents

Hébergé par Overblog